Bonjour les gens!  

Bienvenue sur le site de Silence Boris!

J’vous explique le principe : ça raconte l’histoire d’un mec un peu barré, Boris !
Un de ces gars que tout le monde a déjà rencontré; celui qui alimente les apéros d’anciens combattants de guindailles. Capable du pire comme du meilleur, généreux et foireux à la fois. Vous voyez le genre?

Bastio a pris la basse (il se prend pour Simon Gallup, vous savez, le bassiste de Cure),Karlito la batterie (un mix entre une TR-808 et Chad Smith, en plus petit) et Moi , la voix et la guitare (Bashung, sans les lunettes de soleil mais avec la moustache); le tout sur une noise électro-vintage. On appelle ça du Disco-Punk, ça ne veut rien dire, mais c’est voulu, ça entretient le mystère.

Ça donne un drôle de mélange, genre curry-samouraï! Le point commun? C’est que ça pique, là où il faut!

J’suis pas toujours d’accord sur tout avec eux, mais ça m’a permis de m’endormir dans les chiottes du Spirit of 66 à Verviers, de me perdre dans les étages du Coliseum et à l’Eden de Charleroi, de patauger dans la boue de Scène sur sambre après les concerts au Bistr’off, de les paumer au PacRock à Pont-à-Celles; et j’arrête là, ça s’rait trop long sinon.

Bon, allez jeter un coup d’Å“il sur les pages, vous pourrez écouter, voir, noter les dates de concert et tutti quanti.

Tchao, à la r’voiyure…. Bientôt j’espère.

Boris